ORTHESES PLANTAIRES

Généralitées

L’orthèse plantaire orthopédique est amovible, fabriquée sur mesures et doit pouvoir être placée dans une chaussure de série.L’orthèse plantaire est destinée :

- à corriger la statique défectueuse du pied ou une anomalie du relief plantaire ;

- à envelopper et compenser les anomalies du pied ;

- à corriger tout déséquilibre statique et dynamique du sujet, en dessous de 20 mm ;

- à soulager les appuis plantaires douloureux.

Sont exclues :

-les semelles fabriquées en série ;

- les semelles dites proprioceptives, à action ascendante, par stimulation magnétique ;

- es talonnettes pour corriger uniquement l’inégalité de longueur d’un membre inférieur.

L’orthèse plantaire ne peut être délivrée chez l’enfant avant l’acquisition de la station érigée.

 

Prescription :

Elle est indispensable pour que l’orthèse soit prise en charge par les organismes sociaux.

Elle doit être libellée sur une ordonnance particulière, indépendante de celles comportant la prescription de produits pharmaceutiques ou de tout autre appareil.

Elle doit généralement préciser, en plus de la désignation de l’article, la nature et le siège de l’atteinte justifiant la prescription et éventuellement les indications permettant uneapplication correcte (finalité médicale).

L’appareillage plantaire est normalement bilatéral même s’il n’existe qu’un déséquilibre statique.

Délais de renouvellement :

Le délai minimal d’utilisation avant renouvellement est d’un an pour l’adulte, de six mois pour l’enfant jusqu’à 15 ans inclus, excepté pour les détériorations accidentelles ou celles liées à une variation physiologique ou pathologique ou aux conditions particulières liées à un exercice professionnel.

 


 

De la semelle orthopédique traditionnelle à l'innovation

Traitement mécanique de l'épine calcanéenne et de la tendinite d'insertion associée à la pathologie du talon, par le port de semelle orthopédique

L'aponévrosite plantaire, ou aponévropathie, est une douleur du pied, plus précisément du fascia plantaire, une bande fibreuse se situant sous la voûte plantaire.

Pour poser le diagnostic, il est nécessaire de réaliser une IRM ou une radiographie.

Semelles, séances de kiné... Quels sont les traitements efficaces ?

Les sportifs, notamment les joggeurs présentent souvent des douleurs situées au niveau du talon ou de la voûte plantaire. Aujourd'hui, on parle davantage d'aponévropathie plantaire.

 

Définition :

Qu'est-ce que l'aponévrosite ?

"L'aponévropathie plantaire n'est pas une inflammation car il n'y a pas de cellules inflammatoires. Il s'agit davantage de micro-traumatisme liés à l'effort« . C'est une affection fréquente dans les activités nécessitant des impulsions ou des sauts. Elle provoque des douleurs du talon, qui surviennent en général après le lever

La cause principale reste une anomalie au niveau du pied.

Courir sur un terrain trop dur, avoir des chaussures inadaptées, courir avec une mauvaise technique, en descente ou sur l'avant pied représentent des facteurs favorisants de voir survenir une aponévropathie plantaire. Un trouble postural peut aussi favoriser ces douleurs.  Dans certains cas, une rupture de l'aponévrose plantaire est constatée.

Symptômes et durée de la douleur

L'aponévrosite plantaire provoque des douleurs du talon. Elles apparaissent le plus souvent immédiatement après le lever. Les douleurs peuvent empêcher l'appui et devenir chroniques si aucun traitement n'est débuté au cours des 6 mois après l'apparition des premières douleurs.

Examens :

Comment diagnostiquer une aponévrosite ?

- Une radiographie du talon peut révéler un épaississement des parties molles situées au niveau du talon ainsi que des micro-calcifications. Cet examen permet surtout d'écarter la présence d'une tumeur ou d'une fracture.

- C'est l'échographie qui met en évidence un épaississement de l'aponévrose.

- Une IRM peut permettre un diagnostic plus précis, notamment au niveau de la localisation en cas de doute et permet de poser un diagnostic différentiel.

Traitement : chaussures, semelles, infiltrations, kiné...

Le traitement consiste à appliquer de la glace plusieurs fois par jour pour soulager les douleurs.

Plusieurs techniques sont possibles comme placer les pieds dans de l'eau contenant des glaçons, faire rouler une bouteille d'eau glacée pendant 5 minutes sous la plante des pieds, masser le pied avec des glaçons ou le poser sur une vessie de glace.

•"La kinésithérapie permet grâce à des exercices d'étirements, de diminuer l'intensité des douleurs. En utilisant des ondes de choc, la kiné permet de soulager 75% des douleurs« .

•Des infiltrations de corticoïdes effectuées sous échographie peuvent être envisagées en dernier recours si les traitements ne fonctionnent pas.

•Un traitement par injection de PRP (Plasma Riche en Plaquettes) peut également être réalisé. •Il est également recommandé de réaliser une consultation chez un podologue.

•En effet, le port de semelles orthopédiques peut parfois être conseillé.

•Le traitement d'une aponévrosite plantaire va bien sûr de pair avec l'arrêt des sports d'impulsion ou en charge, comme la course et le jogging. 3 à 6 mois, voire 1 an sont nécessaires pour que les douleurs disparaissent. Pendant ce laps de temps, il est conseillé de privilégier les sports n'entraînant pas de douleurs comme la natation ou le vélo à condition de les pratiquer sans trop forcer.

Prévention :

Comment éviter l'apparition d'une aponévrosite ? Afin d'éviter l'apparition d'une aponévrosite plantaire, il est conseillé de choisir des chaussures bien adaptées à son pied et de les changer dès qu'elles sont usées. Ne pas oublier non plus de pratiquer des exercices d'étirement et de se masser les pieds régulièrement, avec une petite bouteille remplie d'eau glacée par exemple.

 

 

 

Les pathologies du talon, ...

Bourse séreuse rétro-calcanéenne

Pour comprendre les pathologies du talon, des bourses séreuses ou du tendon d'Achille, il faut connaître un peu l'anatomie de cette région.

C'est le tendon d'Achille qui relie les muscles du mollet au calcanéum (= os du talon) et qui se prolonge par l'aponévrose plantaire (non représentée sur le schéma).

Pendant les mouvements de la marche ou de la course, le tendon d'Achille est en partie au contact du calcanéum et, pour éviter des frottements, il existe deux bourses séreuses, l'une dite pré-achilléenne ou rétro-calcanéenne, l'autre rétro-achilléenne.

L'inflammation de l'une ou des deux bourses séreuses du tendon est une bursite.

 

Délais de renouvellement :

Le délai minimal d’utilisation avant renouvellement est d’un an pour l’adulte, de six mois pour l’enfant jusqu’à 15 ans inclus, excepté pour les détériorations accidentelles ou celles liées à une variation physiologique ou pathologique ou aux conditions particulières liées à un exercice professionnel. 

CONTACT

Siège social                       

  Applic ortho                                                            Tour europa 132                                                    94320, Thiais                                                  FRANCE

 

HORAIRES

Lundi - Vendredi

Sur rendez vous

Samedi - Dimanche

Fermé

Propulsé par Viaduc
© Votre entreprise - Tous droits réservés